1974 : Syntex Welson

welson syntex 103131

Mon premier synthé...

welson 943

Je travaillais à l'époque chez Disque et Musique, rue de Rennes, juste à côté de chez Pianos Hamm. A l'heure du déjeuner, j'y allais souvent rêver devant les grosses machines.

J'y ai rencontré un certain Joël Derobert qui s'est fait fort de me vendre ce synthé monophonique à grands renforts de démo virtuose...

La grosse frime

random musicSur scène, le synthé triomphait en bonne place, gràce à la touche "Random Music" qui faisait clignoter tous les boutons en produisant aléatoirement les sons, sans musicien derrière, la scène dans le noir... On démarrait ensuite avec "Careful with that axe, Eugene" (Pink Floyd pour les plus jeunes), car il imitait assez bien le bruit du vent avec son "Noise generator". 

Bien que je sois le batteur du groupe, c'est moi qui jouait avec le Syntex (c'était le mien!!!), le pianiste s'occupant de la batterie. Nous changions de place rapidement pendant un break...

Très cher à l'époque, ce synthé monophonique avait plein de presets et un ensemble VCA/VCO/VCF très complet pour l'époque.

Je l'ai assez rapidement revendu avec ma batterie "Pearl" cinq fûts pour acheter une Gretsch, comme mon idole Christian Vander...

Pour les plus anciens, la Gretsch, c'était celle du groupe "Il était une fois", et c'est le magasin D. Alas Acoustic qui a hérité de ce synthé, à l'époque invendable...

Je me rappelle que les vendeurs faisaient la gueule, car j'avais prudemment négocié avec la patronne, qui n'y connaissait absolument rien...

Me pardonneront-ils un jour?

 

fr FR nl NL en EN de DE it IT es ES

Rechercher

Connexion